Pression pneu vélo : comment effectuer votre gonflage ?

Vérifier la pression de vos pneus de vélo et leur gonflage est indispensable avant chaque sorties que vous entreprenez. Un pneu à la bonne pression et bien gonflé vous apportera un meilleur rendement qu’un peu sous ou sur gonflé. Par ailleurs si vous gonfler la pression de vos pneu de vélo à une jauge inadapté alors vous augmentez fortement le risque de crevaison. Voici quelques éléments pour vous aider à trouver la pression idéale pour vos pneus de vélo.

A quelle pression faut il gonfler ses pneus de vélo ?

Le reflex que l’on retrouve bien trop souvent est de gonfler les pneus au maximum que l’on peut en pensant que plus ils sont rigides mieux le gonflage est réalisé. Malheureusement en gonflant la pression de vos pneus de la sorte vous avez tout faux ! Si par rapport à votre poids de corps vous sur-gonflez vos pneus alors attendez vous à une perte de rendement dès que la route sera en moins bon état avec des rebond plutôt qu’un pneu qui épouse le terrain.

Pour déterminez la bonne pression de vos pneus de vélo, il y a plusieurs critères à prendre en compte comme la pratique, la météo mais surtout les inscriptions que vous pouvez retrouver sur les flancs de votre pneu. Dans un premier temps, il faut regarder sur le flanc du pneu. La plupart du temps vous voyez inscrits en BARS ou en PSI (ou Pound per square inch) deux valeurs. La première correspond à la pression minimale ou basse pression, tandis que la seconde représente la pression maximale ou haute pression. Ces informations sont données à titre indicatif par le fabricant mais ne constitue pas des valeurs idéales. Logiquement plus vous gonflerez la pression de vos pneus proche de la valeur maximale plus ils seront durs.

Adapter la pression de vos pneus de vélo en fonction de la pratique

C’est un élément indispensable à comprendre. Chaque pratique définie avec quelle pression vous allez gonfler les pneus de votre vélo. La pression des pneus d’un VTT est primordiale car les chemins empruntés sont rocailleux, gras, boueux et ils faut que le pneu puisse vous apporter le meilleur rendement. On aura donc tendance à moins gonfler la pression des pneus pour pas que le pneu ne soit trop rigide.

Sur route on aura tendance à gonfler les pneus proche de la valeur maximale indiquée pour que la rigidité du pneu vous aide dans votre recherche de vitesse. Attention cependant à anticiper les revêtements que vous allez croiser car des zones de pavés pourraient être difficiles à passer avec une pression de pneus de vélo de route trop importante. A titre d’exemple pour un coureur professionnel lors d’un Paris-Roubaix les pressions des pneus de leurs vélos de route sont gonflés à 5.5 bars à l’avant et 6 bars à l’arrière.

Le vélo urbain a lui aussi ses spécificités dans le gonflage de la pression des pneus. En effet la position sur ce type de cadre est souvent plus important sur la roue arrière que sur l’avant du vélo. On aura donc tendance à surgonfler légèrement l’arrière par rapport à la roue avant.

Une pression de pneu à adapter avec la météo

Autre éléments qui peut avoir un gros impact sur le gonflage de la pression de vos pneus de vélo, la météo. Par temps sec et stable on aura tendance à optimiser la pression des pneus proche des valeurs maximales. Mais dès qu’il risque de pleuvoir il est recommandé de réduire un peu la pression de ses pneus. Cela permet au pneu de ne pas glisser sur la chaussée humide.
– Par temps stable, il ou elle doit adopter une pression entre 7.3 / 7.5 bar.
– Par temps de pluie, il ou elle doit diminuer sa pression afin d’éviter de glisser ! La bonne pression ici est de 6.7 / 6.9 bar. 

Enfin le froid a également un impact direct sur la pression de vos pneus. Dès que l’on roulera à des températures en dessous de 5°C alors nous vous recommandons de diminuer la pression de vos pneus de vélo autour de valeurs comme 7.3 / 7.5 bar. 

Calcul de la pression des pneus vs poids du cycliste

Afin de calculer la pression idéale de vos pneus de vélo vous pouvez calculez 10% de votre poids. Autrement dit pour un cycliste dont le poids est de 75kg, on recommandera de gonfler la pression des pneus de son vélo à 7.5 bars. Cette méthode de calcul permet d’affiner votre gonflage mais attention à bien respecter les indications que vous pouvez trouver sur les flancs de vos pneus et qu’il ne faut pas dépasser. Cela veut dire qu’au delà de 80kg, inutile de trop gonfler car on dépassera rarement les 8 bars dans le gonflage d’un pneu.

Pour pouvoir maîtriser la pression de vos pneus de vélo, sachez qu’il vous sera indispensable d’investir dans une pompe à pied. Ce n’est pas votre pompe de dépannage qui vous permettra d’atteindre des valeurs de 7.5 bars en gonflage.

- COMMENT CHOISIR SON VELO -Guide vélo
- COMMENT CHOISIR SON VELO -spot_img

ARTICLES RECENTS