GUIDE DU VÉLO DE ROUTE

Vous souhaitez commencer le vélo de route alors vous voici au bon endroit pour affiner votre choix de vélo. Ce vélo est adapté pour les longs trajets sur les voies goudronnées. Le vélo de route c’est l’idéal pour la pratique sur l’asphalte. C’est un vélo qui se veut très maniable et qui vous accompagnera dans tous les types de dénivelés aussi en côte qu’en descente. La prise au vent avec le vélo de route est faible ce qui vous permettra de rouler de manière intensive et affoler les kilomètres/heures. C’est le vélo sportif par excellence !
Cependant vous trouverez de nombreux types de vélo de course ayant chacun leurs spécificités et même certains pourront vous accompagner en dehors de l’asphalte sans pour autant être un VTT ! Attention cependant un vélo de route est un investissement et il ne faut pas se précipiter dans l’achat de votre vélo. Il est important de pouvoir comparer les différents styles de vélo afin de trouver le vélo le mieux adapté à votre pratique et vos besoins. Retrouvez ci-dessous dans notre guide vélo les éléments essentiels pour accompagner dans votre achat d’un vélo de course.

Carbone vs Aluminium

Le choix du cadre de votre vélo de course est l’une des premières questions que vous devrez vous poser. En fonction du matériau de votre cadre vous accéderez à différentes gammes de vélo mais aussi de prix. Le cadre d’un vélo de route est à la fois solide, rigide et surtout léger. Le choix du matériau sera surtout déterminé par votre pratique et ce que vous préférez privilégier : confort vs performance. Si vous souhaitez acheter un vélo de route pour rouler de manière occasionnelle et qu’il s’agit d’un simple plaisir et moyen de garder la forme alors le choix d’un cadre carbone ne s’impose pas forcément. Un cadre aluminium vous sera pus destiné pour un budget moindre mais surtout qui résistera au temps. Au contraire si vous avez une pratique sportive et chercher de la performance ou compétition alors un cadre carbone vous permettra de vous sublimer sans pour autant négliger le confort de conduite.

CADRE EN ALUMINIUM

  • Solidité
  • Prix
  • Durabilité
  • Absorbe moins les chocs
  • Poids (plus lourd que le carbone)

CADRE EN FIBRE DE CARBONE

  • Poids
  • Capacité d'absorbtion des chocs
  • Flexibilité
  • Prix
  • Complexité de réparation

Quelle taille choisir ?

Vu que vous passerez des longues heures et kilomètres sur votre vélo c’est un éléments à ne pas négliger. La taille du vélo de route est mesurée en centimètres de l’axe du boitier de pédalier jusqu’à l’extrémité du tube de selle. Votre morphologie va donc déterminer la taille du vélo de route qui vous correspond. Pour cela il vous faut mesurer votre entrejambe à partir du sol et ensuite multiplier cette mesure en centimètres par 0.65 pour connaitre la taille du cadre du vélo de route adapté. N’omettez pas de regarder la longueur du tube horizontal du vélo qui déterminera de la position que vous aurez. Choisissez en fonction de votre confort et besoin de rendement. Une position plus aérodynamique vous permettra un meilleur rendement mais sera plus physique à supporter. Chaque marque a ses propres codes et tailles de vélo. Assurez-vous avant tout achat de pouvoir tester votre position sur le cadre.

Le Groupe

Le groupe est la référence au système de transmission et de freinage de votre vélo de route. Il est composé d’un pédalier, un dérailleur avant, un dérailleur arrière, une chaîne, une cassette, deux étriers de frein, un boitier de pédalier et deux manettes. Les trois marques de systèmes de transmission les plus renommées dans le monde du vélo sont Shimano, Sram et Campagnolo. Ces marques vous proposeront des nombreuses possibilités qui seront proportionnelles à leur prix. Les plus chères comprendront même un système électronique de transmissions qui est la solution la plus efficace aujourd’hui. Votre vélo de route sera équipé de 2 plateau, dans la majeure partie du temps l’un sera de 50 dents et l’autres de 34 dents. Sur votre roue arrière se trouvera la cassette avec en général une dizaine de pignons.
Le système de freinage est le plus courant sur jantes, autrement dit à patins. Les freins à disques (plus cher) présentent une capacité de freinage supérieure que ça soit par temps sec ou par temps humide.

Les roues

 Elles sont l’un des équipements majeur de votre vélo de route. En effet les roues ont souvent un très gros impact sur le poids de votre vélo mais aussi sur la force de pédalage retransmise directement avec la route. A nouveau vous aurez les choix entre différents matériaux et notamment le carbone ou l’aluminium. (voir les avantages de ces matériaux ci-dessus). Les rayons de votre roues peuvent varier entre 20 et 32, être plat ou rond et à rayonnement droit ou radial. Tout cela est déterminé par son constructeur et est un signe de différenciation. Le profil classique est de 25 mm au minimum en incluant la bande de freinage. Le poids se trouvant non pas dans le centre de la roue mais dans à l’extérieur alors votre roue sera source d’inertie d’un meilleur rendement. Attention aux roue trop profilées en aluminium qui seront souvent trop lourdes et donc sans intérêt. Gardez en tête que plus une roue est légère mieux c’est car elles ont un impact direct sur la capacité de freinage et d’accélération de votre vélo de route. Enfin plus les jantes sont profondes alors plus les roues seront aérodynamiques et rigides.

Les composants

Le poste de pilotage (cintre et potence) n’est pas à négliger. D’un point de vue confort vous pouvez privilégier des équipements en carbone qui auront une meilleure capacité absorption des chocs avec la route.

BIEN CHOISIR SON VÉLO DE COURSE

VÉLO DE ROUTE CYCLO/ENDURANCE

Les vélos de route endurance sont des vélos qui offrent aux cyclistes une position de conduite droite et donc plus confortable. Généralement sont pratiquant est un cycliste amateur qui aime rouler longtemps. Le grand atout de ce vélo est son confort sur des longues sessions que ça soit en montagne, descente ou même en plaine.

  • PRATIQUE :
    Un vélo de route de type endurance sera le vélo qu’il vous faut si vous parcourez environ 5 000 km par an. C’est un vélo qui allie performance et fiabilité sans compromettre le confort de position essentiel pour rouler longtemps. Part sa position plus droite qu’un vélo de route compétition, l’atout de ce vélo est le confort de conduite. C’est un vélo qui vous accompagnera partout sans difficultés.
  • COMPOSANTS MATÉRIELS :
    C’est un vélo qui pèsera aux environs de 10 kg pour avoir le meilleur compromis entre solidité et performance. Un cadre en aluminium sera suffisant et permettra d’avoir un vélo qui résiste aux chocs. Le cadre en fibre de carbone aura un intérêt si on fait beaucoup de montagne pour alléger le poids du vélo. Peu importe la composante du cadre, ce dernier doit être compact avec des bases courtes et un boitier de pédalier bas pour améliorer l’équilibre et la tenue de route du vélo endurance. Les roues peuvent être équipés de pneus Tubeless qui réduiront les risques de crevaison. Enfin opter pour un selle confort pour les longues distances qui absorbera les vibration ou tout défaut de route.

VÉLO DE ROUTE AERO

Les vélos de route aérodynamiques sont des engins qui maximisent la performance et notamment la vitesse grâce à des cadres développés en soufflerie. Leur géométrie de cadre est très agressive pour une position penchée vers l’avant afin de réduire la résistance du vent. Leur comportement est vif et le vélo aéro est donc destiné aux amateurs de vitesse.

  • PRATIQUE :
    En compétition, le poids et la performance priment. Ce vélo compromettra le confort que vous pouvez trouver sur un vélo endurance mais vous assurera un meilleur rendement énergétique. Le vélo aéro est destiné aux amateurs de vitesse ou tous ceux qui peuvent emmener des gros braquets tels que des rouleurs ou des sprinteurs. 
  • COMPOSANTS MATÉRIELS :
    Un vélo de route aéro se veut très rigide mais aussi très léger avec un poids moyen avoisinant les 7 kg. Pas étonnant de retrouver le carbone comme équipement majeur sur ce vélo pour avoir un vélo nerveux et rigide. Le cadre est souvent compacte. La grande différence est dans le tube horizontal du cadre qui est plus long et droit pour favoriser la position aérodynamique. Les roues sont équipés de boyaux larges pour concilier légèreté et renvoie d’énergie. Les groupes qui équipent ces vélos sont généralement du haut de gamme pour assurer des changements de vitesse sans faille. Enfin la selle se veut plus plate et moins confortable mais un bon cuissard en peau de chamois permettra de facilement d’y remédier.

VÉLO CYCLO-CROSS

Le cyclocross c’est la pratique qui permet de mélanger le vélo de route et le VTT. Connu sous appellation XC, c’est les courses auxquels les cyclistes participent en hors saison (durant l’hiver). Leur format est assez simple, un départ groupé et plusieurs tours à effectuer sur un terrain mixte entre chemins de terre et bitume avant de franchir la ligne d’arrivée.

  • PRATIQUE :
    Cette discipline est très technique au niveau du pilotage. Malgré son côté ludique, le cyclocross est la discipline qui vous permet de développer des qualités d’agilité et maniabilité sur un vélo. Le cycliste peut parfois être amener à devoir porter son vélo pour des ascensions trop pentues ou encore éviter des obstacles artificielles (rondins, marches etc …). Vous pourrez aussi utiliser votre vélo pour des entrainement et des trajets quotidiens.
  • COMPOSANTS MATÉRIELS :
    A première vue un vélo de cyclo-cross ressemble à un vélo de route traditionnel. Mais il possède des composants matériels qui font de lui un vélo plus adapté à sa pratique. Le cadre se voudra très compact avec un top tube horizontal (pas de sloping) permettant les portages du vélo. La fourche sera plus large pour pouvoir passer des boyaux en section 32 ou 33 et l’angle de direction sera plus ouvert. Malgré que beaucoup possèdent 2 plateaux, il existe des vélos équipés d’un mono-plateau de 42 dents pour s’affranchir d’un dérailleur donc l’efficacité pourrait être mise à mal par la boue. On privilégiera les freins cantilevers ou V-brake à disque pour éviter tout dysfonctionnement liés aux conditions.

Le triathlon est la pratique sportive qui consiste à combiner trois sports : natation, cyclisme et course à pied. Lors de la partie de vélo, le triathlète doit rouler de façon autonome sans avoir recours au drafting (système de d’aspiration). Pour cela le vélo doit répondre à des critères aérodynamique afin d’optimiser le rendement de pédalage produit par l’athlète.

  • PRATIQUE :
    Le triathlon se pratique le plus souvent sur des circuits urbains ou en plaine. La durée de l’épreuve va dépendre du format de course choisit par le triathlète. A savoir que le parcours vélo peut varier entre 20 km et 180 km pour les plus longues courses de type IronMan. Le vélo doit donc permettre de réduire la fatigue pour enchaîner la course à pied.
  • COMPOSANTS MATÉRIELS :
    Les vélos de triathlon sont des vélos typés aérodynamique qui permettent de réduire considérablement la résistance au vent. Les vélos de triathlon sont souvent équipés d’un cintre droit et d’un cadre à géométrie agressive qui permet au vélo d’être aérodynamique. Les jantes et roues sont souvent plus profondes et comprennent moins de rayons qu’un vélo de route de type endurance. Cela permet un transfert optimal de l’énergie du cycliste vers le vélo. Grands nombre de vélo auront un guidon spécial triathlon qui permet la pose de prolongateurs. Ces derniers donnant une position plus allongée permettront de limiter la résistance du vent. Autre particularité le porte bidon pourra se situé à l’arrière du vélo, intégré sous la selle.