GUIDE FIXIE (PIGNON FIXE)

Le fixie c’est le nouveau vélo urbain tendance ! Avec son style épuré, minimaliste il est composé d’uniquement d’un cadre, une paire de roues, des pédales, un chaîne et un pignon fixe. Avoir un fixie c’est un état d’esprit, c’est faire honneur au côté rétro du vélo et pouvoir personnaliser son vélo pour se différencier des autres. Le pignon fixe aussi appelé fixie dans son terme anglophone, est l’ancêtre de la bicyclette puisque la roue libre a fait son apparition dès les années 1855. Cette nouvelle mode de nos jours n’est en réalité qu’un retour aux sources !

Ses premières utilisations ont concerné le cyclisme sur piste et notamment des 1890 pour les épreuves sur les vélodromes. L’objectif était simple réduire au maximum le poids du vélo pour gagner en vitesse. Le groupe de frein et de transmission du vélo ont donc été supprimé pour ne laisser qu’un pignon fixe sur la roue arrière entraînant la chaîne du vélo. Aujourd’hui encore les vélo de cyclisme sur piste sont équipés de pignon fixe ce qui leur permet dans des courses tactiques comme notamment le sprint de faire du sur place pour contrôler son adversaire avant d’entamer la poursuite dès lors que l’un des deux concurrents lance le sprint. En plus du cyclisme sur piste, le pignon fixe est très utilisé par les coureurs sur route pour leur préparation hivernale. Ce vélo force le cycliste à pédaler sans pouvoir s’arrêter et donc améliore sa résistance à l’effort ainsi que son développement musculaire des cuisses et mollets. D’autres disciplines plus insolites utilisent ce vélo comme le bike-polo ou le Harcourt Bike Polo qui est une variante du polo sur des fixies. Deux équipes de cinq joueurs s’affronte sur une période de 30 minutes. Enfin le pignon fixe est aussi utilisé dans le milieu urbain par les acrobates souhaitant faire de la marche arrière (le pignon étant relié directement à la roue arrière il est donc possible de faire du rétropédalage).

C’est aussi dans les années 90 que le fixie (fixed gear = vitesse fixe) est aussi revenu à la mode grâce aux coursiers américains qui pour des raisons pratiques utilisaient ces vélos. Moins le vélo est équipé, plus son entretien est facile et c’est ce qui a favorisé les coursiers à se pencher sur ce typé de vélo. Par ailleurs le froid étant souvent rude pour les groupes de transmissions, en enlevant ces derniers alors les fixie avaient tendance à mieux résister à l’hiver. Enfin le poids de ce vélo étant très largement diminué, il devenait alors le vélo idéal pour un coursier qui doit enchaîner les arrêts et accélérations toute la journée. Enfin devant slalomer entre les voitures en permanences, ces vélos étant équipés de guidon peu large il devenait plus facile pour les coursiers de doubler les automobilistes en remontant les files de voitures.

Au fur à mesure le pignon fixe est devenu un élément de mode lorsque sa notoriété s’est développée et notamment avec le mouvement Hipster. Ce vélo est passé de l’ancêtre de la bicyclette au nouveau vélo tendance du marché permettant d’appartenir à la communauté fixie. Il est facile de retrouver des groupes sur les réseaux sociaux dans les différentes villes d’adeptes de fixie qui se regroupent pour faire des runs sauvages. Durant ces runs le gout du risque est de mise avec des accélérations toujours plus fulgurantes, des prises de vitesses et surtout skid toujours plus longs. Les skid sont les freinages avec les fixies lorsque l’on bloque la roue arrière à pleine vitesse afin de glisser et d’arrêter le vélo.

Quelles différences entre Fixie et Singlespeed ?

Ces deux vélos sont similaires puisqu’ils ne possèdent pas de vitesses. Leur utilisation est semblable aussi, puisque l’on privilégiera des trajets de type urbains avec ces deux vélos. La différence entre ces deux vélos réside dans le pignon. Un fixie est un vélo qui possède un pignon fixe alors que le singlespeed possède lui un pignon libre. Cette différence de pignon va considérablement changer la conduite du vélo. Le système de freinage va être totalement différent puisque pour le fixie le pignon étant fixe à la roue il vous suffira de rétropédalage pour freiner. Dans le cas d’un singlespeed, le pignon étant libre alors le rétropédalage n’aura aucun impact sur le freinage du vélo. Il vous faudra alors équiper vos vélo d’un système de freinage. Cependant la loi française oblige la présence d’un frein avant sur l’ensemble des vélos ce qui vous obligera aussi sur votre fixie à y intégrer un système de freinage fonctionnel. Sachez que si vous avez du mal à vous décider sur ce choix; il existe des roues appelées « flip-flop » qui intègre mes deux versions de pignon. Il vous suffira de choisir de quel côté vous souhaiter monter votre roue. 

Moyeu roue Flip Flop

Comme vous pouvez le voir sur la photo, le pignon fixe (fixie) se trouve à gauche alors qu'à droite on retrouve le pignon libre du singlespeed.

Comment choisir son fixie ?

Le cadre

Il est conseillé de cibler un cadre compact qui permettra de manier au mieux votre fixie avec un empattement (axe entre les deux roues) plus court que sur un vélo traditionnel. La boite de pédalier sera donc plus haute ce qui vous permettra de tracer des courbes plus agressives en pouvant pédaler dans les virages sans toucher le sol.
Le choix du matériau du cadre dépendra de vos critères et de l’utilisation que vous ferez de votre pignon fixe. Un cadre en acier sera le plus solide mais lourd et surtout il risquera de rouiller en cas de contact avec l’humidité. L’aluminium sera lui plus léger et réactif mais son prix sera aussi plus cher. il aura l’avantage de ne pas être sensible à la rouille. Enfin le carbone sera le composant le plus léger et réactif qui vous permettra une conduite des plus agressive mais son prix sera très coûteux.

La patte de dérailleur

Sur un fixie, il est primordial que la tension de la chaîne soit à  son maximum. L’idéal est donc que la patte de dérailleur soit horizontale afin de pouvoir ajuster facilement la tension de la chaîne en l’absence d’un dérailleur.

Les roues

De nombreuses possibilités de roues seront possibles pour l’équipement de votre fixie. Elles apportent surtout un côté esthétique à votre vélo.

Roues à rayons

Les roues à rayons sont les plus classiques et les plus abordables. Moins la roue comportera de rayons plus elle sera légère.

Roues à bâtons

Les roues à bâtons sont l’intermédiaire entre les roues à rayons et celles pleines. Elles offrent un très bon rendement de pénétration dans l’air et sont aussi très esthétiques.

Roues pleines

Les roues pleines ou aussi appelées roues lenticulaires sont des roues qui vous permettrons de générer de la vitesse. On les retrouve souvent sur les vélos de contre-la-montre. Leur prix est toutefois très coûteux.

Le guidon

Le choix de votre guidon n’est pas anodin. Il va déterminer la position que vous adopterez sur votre fixie. De plus il jouera un rôle fondamental dans les manœuvres. Enfin il donne aussi un aspect très esthétique à votre pignon fixe.

Guidon Double Hauteur

Aussi connu sous le nom de Riser ou de guidon relevé, il est l’un des modèles les plus populaires. Sobre et pratique, il est conseillé pour un cycliste débutant qu’il retrouvera une position similaire à celle qu’il connait sur un VTT. Un modèle encore plus large existe pour retrouver les senstions du VTT, il s’agit du guidon Profex.

Guidon Moustache

Il s’agit surement du guidon le plus insolite à mettre sur son fixie. Il est le guidon rétro par définition. Ce guidon conviendra parfaitement si vous souhaitez donner un look vintage à votre vélo. Ce guidon a notamment équipé les vélos de route du Tour de France pendant de longues années.

Guidon Droit

Le guidon droit est simple à manier et très épuré. Cependant d’un point de vue confort ce guidon n’est pas le plus performant. Vous ressentirez toutes les vibrations du sol dans les mains. De plus impossible de vous reposer dessus comme un guidon de vélo de route.

Guidon Bullhorn

C’est un guidon intermédiaire entre le guidon droit et le guidon de route. Sa forme favorisera l’aérodynamisme. Il est plus maniable qu’un guidon de route et conviendra aux débutants. Vous pourrez aussi adopter une posture allonger les bras sur le guidon pour une recherche de vitesse.

Vous l’aurez compris, le fixie (pignon fixe) est avant tout un vélo pour le look. Vous pourrez donner le style que vous souhaitez à votre vélo pour le rendre le plus personnalisé possible. L’investissement dans les différents accessoires ne sera pas sans coût cependant …